A Venir

A Venir, 2008
Installation video, HDcam, N&B, muet, 4 min

Les quatre portraits ont été réalisés selon le procédé de « motion capture », utilisé pour les films d’animation et nombreux jeux video, qui permet de capter les mouvements authentiques d’un corps réel, afin d’animer des images de synthèse.
Ils correspondent à l’étape maintenue invisible au public de l’enregistrement de données du mouvement des visages d’acteurs, saisis par les capteurs.
Singularités défaites de leur visage, pur mouvement, ces données sont ici suspendues dans l’attente d’un transfert sur un ou une multitude d’avatars synthétiques potentiels.